Menu

Fourmi Atta

En Guyane, il existe une multitude considérable d’espèces de fourmis, de la minuscule “fourmi sucre” (Tapinoma melanocephala) à la géante “fourmi flamande” (Paraponera clavata). La première mesure environ un millimètre et fréquente assidûment les habitations. Elle squate la cuisine où elle envahit, avec l’efficacité d’une colonie de bactéries, la moindre particule alimentaire un tant soit peu sucrée (y compris les pizzas, c’est dire…). Pour préserver vos aliments, et tout particulièrement les douceurs, une seule solution : la boîte hermétique et/ou le stockage au frigo. Ne jamais rien laisser traîner ! Un peu casse-pieds mais innoffensives et fascinantes à observer, les fourmis sucres sont des compagnes du quotidien.

La piqûre d’insecte la plus douloureuse au monde

La “fourmi flamande” est à l’opposé : sa taille record de presque trois centimètres ne passe pas inaperçue, pas plus que ses mandibules démesurées ! Mais c’est surtout pour sa piqûre extrêment douloureuse qu’elle est renommée. Elle possède une sorte de dard à l’extrémité de l’abdomen. C’est, au monde, la piqûre d’insecte la plus violente, comparée à une balle de révolver (la fourmi flamande s’appelle “bullet ant” en anglais !). Une douleur foudroyante qui irradie durant de longues heures et lui vaut également le surnom de “fourmi 24 heures”… L’épreuve est si pénible qu’elle fait office de rite initiatique chez les Amérindiens : le “maraké” des Wayana en Guyane marque le passage à l’âge adulte. Le jeune doit assumer sans broncher les piqûres de fourmis flamandes emprisonnées dans un plastron.

Aucun danger pour la santé

Soyez rassurés : à moins d’une allergie (rare), la piqûre de la Paraponera n’est pas dangereuse, même pour un enfant en bas âge. Expérience vécue avec un bébé d’un an ayant attrapé une fourmi flamande à pleine main. Je vous laisse deviner la suite : les hurlements de douleurs, l’inquiétude, l’appel médical d’urgence, la nuit agitée… Mais au final, aucune séquelles le lendemain matin.

Enfin, d’une manière générale, sachez que la plupart des fourmis amazoniennes sont agressives et dotées d’une morsure douloureuse. Et elles n’hésiteront pas à vous agresser les pieds ! Rien à voir avec les fourmis de Métropole…

Reply

*